Blue Light Lens icon Extended Vision Lens icon Large Reading Area icon Near To Far icon Reduces Off Balance icon Sharp Vision icon Wide Field Of Vision icon Crizal Crizal Eyezen Eyezen EyeZen™+ Defend Against Digital Eye Strain. Enhanced Single Vision Lens, Reduces Eye Strain, Helps Protect from Harmful Blue Light. EyeZen™+ Défendez-vous contre la fatigue oculaire numérique. Lentille à vision unique améliorée, réduit la fatigue oculaire, aide à protéger de la lumière bleue nocive. Crizal Crizal® Anti-glare coating gives you the clearest vision possible with glare, scratch, and smudge protection. Essilor-Logo Eyezen Eyezen Transitions_Signature_GEN8_4c Transitions™ Adaptive lenses adjust to changing light, keep you comfortable and protected in all conditions. Varilux Varilux® Sharp Vision AT ANY DISTANCE. Icons—Sharp Vision, Near to Far, Eliminates Off-Balance. Experio UV logo-xperio-uv Xperio UV Experio UV Single Vision Single Vision AAB Transitions Transitions UV Protection UV Protection Varilux Varilux Xperio™ Polarized lenses provide maximum protection for the best vision under the sun. Xperio UV Xperio UV
Skip to main content Trouver un professionnel de la vue

Changer le monde par la santé visuelle

Par Essilor News

« Près de 80 % de l’apprentissage passe par notre vision; pourtant, un enfant sur quatre au Canada connaît des problèmes de vision non diagnostiqués, selon l’Association canadienne des optométristes », souligne Christophe Perreault, président d’Essilor Canada. Le groupe caresse l’ambition d'éradiquer la mauvaise vision dans le monde en une génération : « Certains sourcilleront face à un objectif si ambitieux; moi, il me motive. Je suis persuadé que nous pouvons y arriver. »

Discuter avec Christophe Perreault, c’est nécessairement aborder la question de la responsabilité des entreprises. Au coeur de l’approche de ce dirigeant se trouve cette croyance profonde que chacune d’entre elles doit apporter sa contribution à la société. Pour Essilor, il s’agit de lutter contre la mauvaise vision.

Une lutte qui s’annonce difficile, toutefois, car elle est silencieuse. « Mal voir ne fait pas mal. Mal voir ne se voit pas. Et pourtant, combien de vies sont affectées négativement par des études abandonnées ou par des accidents de la route dus à une mauvaise vision ? » soulève Christophe Perreault. C’est en travaillant aux quatre coins du monde et en s’impliquant bénévolement à chaque occasion que ce passionné a trouvé l’inspiration qui le guide au quotidien.

Créer des partenariats tangibles avec les parties prenantes clés — des OBNL comme la Fondation des maladies de l’oeil, des associations professionnelles, des écoles et des universités (telle l’École d’optométrie de l’Université de Montréal [UdeM]) — est la façon pour lui de relever ce grand défi. « Je suis persuadé que, pour y arriver, nous devons travailler tous ensemble : acteurs de l’industrie, optométristes, opticiens et organismes présents dans les communautés », dit-il.

« Sur les 37 millions de Canadiens, nous estimons qu’environ 2,2 millions d’entre eux, soit 6 %, ont une mauvaise vision non corrigée. C’est inacceptable. »

– Christophe Perreault, président d’Essilor Canada

« L’accès à un optométriste est parfois un problème, mais c’est surtout le manque de sensibilisation de la population qui est en cause », poursuit le dirigeant. Résultat : la Fondation Essilor Vision Canada et ses partenaires offrent des séances de dépistage pour conscientiser les gens à l’importance de faire vérifier leurs yeux par un professionnel de la santé visuelle. C’est également ce qui explique qu’Essilor a participé, avec l’UdeM, à la mise sur pied de la clinique L’extension dans le quartier Parc-Extension, à Montréal.

APPRENEZ-EN PLUS

sur la mission d’Essilor

https://www.essilor.ca/fr/a-propos/mission

 

Le rôle d’Essilor pour soutenir les professionnels de la vue canadiens

« Les professionnels de la vue canadiens sont essentiels à l’atteinte de notre mission, qui implique d’atteindre le plus grand nombre de Canadiens, et ce, peu importe leurs revenus », fait valoir Christophe Perreault, d’Essilor Canada.

Dans le contexte actuel particulièrement sensible, Essilor a mis en place un dialogue continu avec les associations d’optométristes et d’opticiens du pays. « Grâce à ces échanges, nous avons revu nos priorités, indique Christophe Perreault. Par exemple, nous avons diffusé à la télévision des témoignages de Canadiens qui sont aux prises avec un problème de vision. Nous avons aussi conçu de nouvelles formations en ligne et revu notre offre de produits - en mettant en avant les verres Eyezen pour les personnes très connectées et les verres Optifog pour celles ne supportant plus la buée avec leurs masques.» C’est sans compter que l’entreprise a fait don de 30 000 masques et lunettes de protection à des organismes de santé du Québec et d’autres provinces au Canada.

Journée mondiale de la vue

Pour la Journée mondiale de la vue, qui sera soulignée le 8 octobre prochain, Christophe Perreault n’a qu’un seul souhait : sensibiliser l’ensemble des Canadiens à l’importance de bien protéger leurs yeux. « Si je n’avais qu’un seul message à vous passer, c’est d’aller voir votre optométriste pour faire votre examen de la vue, de lui faire part de votre nouvelle réalité — souvent hyper connectée — et de faire ajuster au besoin vos verres en conséquence. C’est primordial pour vous et pour la société », conclut le président d’Essilor Canada.

CHOISSISSEZ VOS VERRES

https://www.essilor.ca/fr/aidez-moi-a-choisir

ARTICLES LIÉS